les étoiles de l'Opéra de Paris

Michel Renault

 

renault-portrait.jpgMichel Renault

Michel Renault est né le 15 décembre 1927 à Paris. Il commence la danse en 1933 avec Mauricette Cébron, danseuse et pédagogue de l'Opéra (elle apparait dans le film "La Mort du Cygne" au côté d'Yvette Chauviré et Janine Charrat). En plus de ses cours de dans, Melle CébronElle le fait paraitre dans des scéances récréatives aux Théatres du Petit-Monde et Sarah Bernardt.

Après l'obtention de son certificat d'études en 1939, Michel Renault déménage avec sa famille pour Poitiers. Ce changement d'horizon n'est que temporaire puisqu'un an plus tard, le voilà de retour à Paris où justement l'Opéra cherche des danseurs. Michel Renault va donc présenter le concours d'entrée avec une trentaine d'autres danseurs et devant un jury composé de grandes personnalités de l'Opéra. Le Président du jury était le directeur de l'époque monsieur Jacques Rouché. Les candidats doivent exécuter une variation montrée par Albert Aveline, Michel Renault va littéralement briller techniquement et de plus sans effort apparent. Il est reçu premier à l'issue de cet examen d'entrée, la voie royale de l'Opéra lui est alors ouverte.

Chaque année il monte en grade lors du concours annuel de promotion où il est là aussi toujours classé premier. Michel Renault a pour professeur au sein de la compagnie Gustave Ricaux, Albert Aveline et Serge Lifar. Brillant technicien alliant force et grâce, il est nommé en 1946 danseur étoile. Il est d'ailleurs à l'époque le premier à recevoir le titre suprême aussi jeune. Il participe à de nombreuses créations à l'Opéra, ainsi lorsque serge Lifar revient en tant que maitre de ballet remonter Les Mirages (jamais donné suite à la libération de Paris) Michel Renault obtient le rôle titre du Jeune Homme au côté d'Yvette Chauviré (L'Ombre). En 1952, il crée Les Fourberies où il danse une variation sur pointes. En 1947, George Balanchine lui confie  lors de la reprise d'Appolon Musagète le rôle titre, la même année il crée le troisième mouvement dans le célèbre Palais de Cristal de ce même chorégrapheIl reprend également les rôles de soliste dans Sylvia, Nautéos, Le Chevalier et la Demoiselle, Roméo et Juliette, Giselle, etc.

En 1959, il quitte l'Opéra en même temps que sa partenaire Liane Daydé. Ils forment ensemble un couple de danseurs particulièrement harmonieux. A la suite de ce départ, il se produit en tant qu'artiste invité sur les plus grandes scènes et notamment au Marinski et au Bolchoï. Il devient soliste aux Jeunes Ballets de France durant les années 1955, 1959 et 1961. Parallèlement à son activité de danseur, il chorégraphie pour des revues du Music-Hall et pour des émissions de télévisions.

De 1972 à 1987, Michel Renault enseigne à l'Opéra de Paris, de 1973 à 1974 à la Shool of America Ballet, de 1990 à 1991 à Lisbonne et au Japon et enfin, à l'Ecole de Danse de l'Opéra de Paris de 1990 à 1993.

Michel Renault est décédé 29 janvier 1993. 

 

 

Michel Renault  Michel Renault et Micheline Bardin
Michel Renault

Michel Renault

Avec Brigitte Bardot  

 

>>Cliquez sur les photos pour les agrandir<<

×