les étoiles de l'Opéra de Paris

Fanny Cerrito

  Fanny Cerrito

Fanny Cerrito

 

Fanny Cerrito de son vrai nom Francesca Cerrito naquit le 11 mai 1817 à Naples. Elle commenca la danse sous l'égide du danseur italien Carlos Blasis. Par la suite, elle continua sa formation avec les français Jules Perrot et Arthur Saint-Léon (qu'elle épousa en 1845 pour se séparer cinq ans plus tard). En 1832, elle débuta à Naples dans le ballet l'Oroscopo puis elle poursuivit sa carrière à travers toute l'Europe. Ainsi,elle se produisit à Vienne en 1836, à Milan en 1838, à Londres de 1840 à 1846. C'est d'ailleurs dans cette dernière ville qu'elle créa de nombreux ballets de Jules Perrot dont Alma ou la fille de feu, Ondine et le très célèbre Pas de Quatre qui réunissait quatre des plus grandes danseuses de l'époque : Marie Taglioni, Lucile Grahn et Carlotta Grisi.

Après avoir connu un très grand succès auprès du public londonnien, elle fut engagée en 1847 avec Arthur Saint Léon à l'Opéra de Paris. Elle débuta sur la csène parisienne dans la Fille de Marbre sur une chorégraphie d'Arthur Saint-Léon en octobre 1847. Avec son époux elle dansa de nombreux ballets qui connurent un certains succès à l'Opéra : La fille de marbre (1847), LaVivandière (1848), Ondine, Stella ou les Contrebandiers, Le Violon du diable,...Elle quitta l'Opéra durant l'année 1855 et pour l'occasion elle chorégraphia elle-même le ballet Gemma sur un scénario de Théophile Gautier datant de 1854. 

Par la suite elle s'installa à Paris où elle vécut en toute discrétion. Elle est l'arrière-gand-mère de Muriel et Jean-Paul Belmondo.

 

 

 La Sylphide avec Arthur Saint-Léon dans le rôle de James Avec Arthur Saint-Léon dans la Fille de marbre
 Fanny Cerrito et Arthur Saint-Léon  Fanny Cerrito dans Le violon du Diable
Esméralda avec Arthur Saint-Léon Fanny Cerrito
Kathy dans la Vivandière avec Arthur Saint-Léon Fanny Cerrito

 

>>Cliquez sur les photos pour les agrandir<<
 

×