Aurélie Dupont

 

Dupont01

Aurélie Dupont

 

Née en 1973 à Paris, Aurélie Dupont commence par la gymnastique avant de s'essayer à la danse dans une école du 16è arrondissement auprès de Claudine Anglart-Carnet. Cette dernière voyant en Aurélie des qualités indéniables, décide de la présenter à Liane Daydé (danseuse étoile de l'Opéra). Sur les conseils de Liane Daydé, Aurélie Dupont se présente à l'examen d'entrée de l'École deDanse de l'Opéra de Paris qu'elle réussit avec succès. Elle est alors âgée de 10 ans.

En 1989, elle intègre le Corps de Ballet de l'Opéra. Cette même année sort le documentaire de Dick Sanders Les Enfants de la Danse, tourné en 1987 à l'occasion de l'inauguration desnouveaux locaux de Nanterre pour l'École de Danse. On peut y voir Aurélie danser sous la direction de Jacqueline Moreau. En 1991, elle est promue Coryphée. L'année suivante elle est promue Sujet avec la variation de la Cigarette issue de Suite en Blanc de Serge Lifar. Cette même année, elle obtient la Médaille d'Or dans la catégorie Junior au prestigieux Concours de Varna.

En 1993, elle reçoit le prix de l'AROP puis l'année suivante celui de Prix Carpeaux. En 1996, elle est promue Première Danseuse avec la variation d'Henriette dans le deuxième acte deRaymonda. Le soir du Réveillon de la Saint-Sylvestre, le 31 décembre 1998, à l'issue de la représentation de Don Quichotte (dans la version de Noureev), elle est nommée Étoile. Toutefois, elle doit interrompre sa carrière en 1999 pour se faire opérer d'une fracture du cartilage du genou, blessure qu'elle subit depuis plus d'un an et qui est le prix de sa recherche de la technique parfaite.

Suite à cette opération, Aurélie Dupont a du revoir sa manière de danser. Reconnue pour ses talents d'actrice de grande tragédienne, Aurélie Dupont a dansé tous les grands rôles du répertoire avec notamment ses partenaires de prédilection, Manuel Legris, Nicolas Leriche ou encore Hervé Moreau mais s'est également illustrée dans les pièces contemporaines et plus particulièrement dans le Sacre du Printemps de Pina Bausch ou encore Roméo et Juliette de Sasha Waltz. Artiste invitée dans le monde entier, elle interprète entre autre Roméo et Juliette au théâtre du Mariinsky en 2002, le pas de deux de « Rubis » dans Joyaux (Balanchine) avec l'American Ballet Theatre en 2009 ou encore pour une création de Saburo Teshigawara avec la compagnie Taras en 2014. 

Elle fait ses adieux le 18 mai 2015 dans L'Histoire de Manon aux côtés de Roberto Bolle venu tout spécialement pour l'occasion. Ses adieux ont été filmés par Cédric Klapish et retransmis en direct dans les cinémas. Ce dernier a également réalisé, en 2010, un documentaire sur l'étoile intitulé Aurélie Dupont, l'espace d'un instant qui mêle images d'archives, de répétitions et sur scène, filmant au plus près ce qui fait l'essence même de la danseuse.

Depuis plusieurs années, elle prépare les danseuses qui passent le Concours de Promotion du Corps de Ballet dont notamment Léonore Baulac. Elle a également été répétitrice invitée pour La Bayadère en décembre 2015 pour préparer Dorothée Gilbert et Héloïse Bourdon dans le rôle de Nikiya.

Depuis ses adieux, Aurélie Dupont est artiste freelance et se produit partout dans le monde. Elle reçut plusieurs distinctions au cours de sa carrière autre que le Prix de l'AROP ou le Prix Carpeaux. Ainsi en 2001, elle reçoit un Benois de la Danse et le 14 juillet 2015 elle est devenue Chevalier de Légion d'Honneur et Chevalier des Arts et des Lettres.

Côté vie privée, elle est mariée à Jérémie Bélingard, également danseur étoile de l'Opéra de Paris, depuis 2011 avec qui elle a eu deux fils, Jacques et Georges respectivement nés en 2008 et 2011.

 

école de danse 1983
quadrille 1987
coryphée 1991
sujet 1992
première danseuse 1996
danseuse étoile 1998

 

 

La Sylphide de Pierre Lacotte(c) DR

Giselle acte II

(c) DR

Avec Hervé Moreau dans Roméo et Juliette de Sasha Waltz

(c) Laurent Philippe

Dans le rôle de Juliette

Aurélie Dupont le 15 mai 2015 lors de sa soirée d'adieux(c) Culturebox

Avec Roberto Bolle dans l'Histoire de Manon lors de sa soirée d'adieux

(c)Culturebox

 

>>Cliquez sur les photos pour les agrandir<<

×