Agnès Letestu

 

Agnès Letestu

  

Agnès Letestu est née à Saint Maur le 1er février 1971. Elle débute la danse au conservatoire de cette ville à l'âge de huit ans. C'est en voyant le Lac des cygnes à la télévsion avec Rudolph Noureev et Margot Fonteyn qu'Agnès Letestu s'intéresse à la danse. A12 ans elle est admise à l'école de danse de l'Opéra. Quatre ans plus tard, elle intègre le corps de ballet de l'Opéra de Paris.  En 1989, elle obtient la médaille d'or au concours de l'eurovision des danseurs et l'année suivante la médaille d'or au Concours internationale de danse de Varna. Nommée coryphée en 1988 et sujet en 1989, elle est promue première danseuse en 1993. En 1992, Rudolph Noureev lui confie le rôle de Gamzatti  dans la Bayadère alors qu'elle n'est que sujet.

Agnès Letestu est nommée danseuse étoile le 31 octobre 1997 à la suite de sa prestation dans le Lac des Cygnes qu'elle dansait avec Laurent Hilaire.

Agnès Letestu est également créatrice de costumes, elle créée ainsi les costumes de plusieurs ballets de José Martinez : Délibes Suites, Scaramouche, Mi favorita, Les Enfants du Paradis. Elle dessine pour le ballet du Rhin les costumes des Variations Golberg du chorégraphe Hans Spoerli pour le Ballet du Rhin,  et pour l'Opéra de Vienne ceux de Marie-Antoinette et de Windspiel chorégraphiés par Patrick de Bana.

Agnès Letestu fait ses adieux à l'Opéra le 10 octobre 2013 dans la Dame aux Camélias de John Neumeuier. Elle occupe désormais le poste de répétitrice des rôles-titre à l'Opéra et est également directrice artistique et pédagogique au sein de ACTS / Ecole Supérieure Pédagogique à Paris. Agnès Letestu a publié un livre en collaboration avec Gérard Manonni sous le titre "Danseuse étoile" en septembre 2016.

 

école de danse 1983
quadrille 1987
coryphée 1988
sujet 1989
1ère danseuse 1993
danseuse étoile 1997

 

Agnès Letestu à l'école de danse (photographe inconnu) Agnès Letestu (photographe inconnu)
Agnès Letestu dans les Mirages de Serge Lifar (rôle de l'Ombre) - Photographe : Jacques Moatti Avec Stéphane Bullion dans La Dame au Camélia de John Neumeier - Photographe : Sébastien Mathé

 

 >>cliquez sur les photos pour les agrandir<<