Jacqueline Rayet

  

Jacqueline Rayet
Jacqueline Rayet

 

                                                                  Jacqueline Rayet est née à Paris le 26 juin 1932. Elle intègre l'école de danse de l'opéra en 1942 où elle a pour professeur Mlle Cébron. Afin de perfectionner son art, elle prend des cours de danse en-dehors de l'Opéra chez Carlotta Zambelli. En 1946, elle est engagée dans le corps de ballet de l'Opéra mais son engagement n'est officiel qu'à partir du 1 janvier 1947. Jacqueline Rayet fait sa première apparition dans le ballet Sérénade de George Balanchine. Elle est promue première danseuse en 1956, et à la suite de sa prestation dans Giselle elle est nommée danseuse étoile.

                                                                        Dotée d'une grande musicalité, d'un sens intelligent du geste, c'est  tout naturellement que Jacqueline Rayet est choisie pour interpréter les ballets des plus grands chorégraphes. Ainsi elle crée Blanche-neige et Les Noces Fantastiques de Serge Lifar alors maître de ballet à l'Opéra. George Balanchine l'a choisi pour danser Sérénade, puis Le Palais de Cristal, Le Baiser de la fée, la Bourrée Fantasque,... Roland Petit l'a distribue dans Turangalila et surtout Maurice Béjart pour qui elle interprète le Sacre du Printemps en 1965 et  Webern opus 5 en 1967. Peter Van Dyk dont elle a été la partenaire pendant plus de dix ans, chorégraphie et danse avec elle la Symphonie inachevée de Schubert alors qu'elle venait d'être nommée première danseuseLe succès de ce pas de deux est tel qu'il est reprit aussi bien par le Marinski que par l'American Ballet Theatre. Tous deux créent également Roméo et Juliette que Peter Van Dyk crée en 1961. Elle évolue à une époque où le néo-classissisme est en pleine expension et en-dehors des oeuvres de Béjart ou Petit, elle danse également un ballet règlé pour l'Opéra par Carolyn Carlson : Slow Heavy and Blue.

                                                                     Jacqueline Rayet danse également les plus grands rôles du répertoire classique tels que le Lac des CygnesRoméo et JulietteCasse-NoisetteGiselle... Elle se retire de la scène en 1979 et  devient à la demande de Rolf Liebermann maitre de ballet à l'Opéra de Paris plus spécialement attachée aux répétitions des chorégraphies de Maurice Béjart  pour Le Sacre du Printemps. En 1981 ,Jacqueline Rayet devient maitre de ballet au Béjart Ballet du XXème siècle. Par la suite, elle se consacre à l'enseignement et devient professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris où elle reste de 1986 à 1998

Jacqueline Rayet est également officier de la Légion d'honneur, Chevaliers des Arts et des Lettres et Commandeur de l'Ordre National du Mérite.

 

école de danse 1942
corps de ballet 1946
grand sujet* 1950
première danseuse 1956
danseuse étoile 1961

 

*Les grades au sein du corps de ballet étaient légèrement différent que ceux actuellement en vigueur. 

        Jacqueline Rayet        
Odette dans Le Lac des Cygnes Avec G.Balanchine en 1963
    Giselle acte II  
La Ballerine dans Pétrouchka Avec Maurice Béjart
Avec Peter Van Dyk dans la Symphonie Inachevée  

 

>>Cliquez sur les photos pour les agrandir<<