les étoiles de l'Opéra de Paris

Yvette Chauviré

 

 

portrait

Yvette Chauviré

 

 

 Née à Paris le 22 avril 1917, Yvette Chauviré fut admise à l’école de danse de l’Opéra à l'âge de dix ans. Elle fit ses premiers pas sur scène en 1929 dans l’éventail de Jeanne. Elle intègra le corps de ballet de l'Opéra en 1934 où elle gravit tous les échelons rapidement : de quadrille elle devint directement petit sujet sans passer par la classe des coryphées. Elle fut nommée danseuse étoile en décembre 1941 lors de la première du ballet  Ishtar chorégraphié pour elle par Serge Lifar.

.En 1947, elle connut un très grand succès en interprétant le rôle de l’ombre dans "les Mirages" de Serge Lifar. Sa carrière à l’Opéra fut ponctuée de désaccord, elle quitta la compagnie à plusieurs reprises, notamment en 1946 où elle rejoignit Serge Lifar en tant qu’étoile invitée au Ballet de Monte-Carlo. Elle s'était déjà produite avec cette compagnie dès 1945. Elle revint à l’Opéra de 1947 à 1949 et repartit pour une tournée mondiale de 1949 à 1952, puis revint dans la maison mère de 1953 à 1962. Parallèlement, elle continua à se produire sous contrat dans différentes compagnies à travers le monde. Elle créa également des chorégraphies dont Rendez-vous sentimental.

En 1970, elle se produisit au Brésil à Buenos Aires dans le solo la mort du cygne, et ouvrit une école de danse à Paris cette même année. Elle fit ses adieux à la scène en 1972 aux côtés de Cyril Atanassoff dans le rôle de Giselle. De 1970 à 1977, elle présida l’Académie Internationale de Danse à Paris et transmit son talent auprès des danseurs étoiles de l’Opéra. En 1976, Yvette Chauviré joua dans la pièce de théatre Anphitryon de Jean Giroudoux. Elle fut également présidente d’honneur de l’Association Française des Maitres de Danse Classique (A.F.M.D.C.). En 1991, elle accepta de remonter sur scène en Suisse pour créer le rôle de Maud à l'occasion de la création contemporaine du ballet Harold et Maud de la compagnie Sinopia Ensemble de Danse, chorégraphie d'Etienne Frey, un rôle qu'elle interpréta en alternance avec Rosella Hightower, sur une musique originale de Michaël Jarell composée pour ce ballet.

.Elle reçut le titre de prima ballerina assoluta, une distinction très rarement décernée. Yvette Chauviré fut nommée Commandeur de la Légion d’Honneur en 1988 et  Grand Officier de la Légion d’Honneur en 2010.

Yvette Chauviré est décédée le 21 octobre 2016.

 

entre à l’école de danse 1927
admission corps de ballet 1934
petit sujet* 1935
grand sujet* 1937
première danseuse 1938
danseuse étoile 1941
 
 

 

*Les grades au sein du corps de ballet étaient légèrement différents de ceux en vigueur actuellement. 

 

 

Yvette Chauviré à l'Ecole de danse de l'Opéra (3ème en partant de la droite) Marguerite dans la Dame aux camélias
Giselle acte II Istar de Serge Lifar
Le Lac des cygnes avec Serge Lifar Giselle acte I, scène de la folie


>>Cliquez sur les photos pour les agrandir<< 

 

Répertoire d'Yvette Chauviré*

 *liste non-exhaustive

 

SERGE LIFAR  Le Roi nu (création 1936) ; David Triomphant (Melchala-création 1937) Istar  (création 1941) ; Les Mirages (l'Ombre-création 1947) ; Le Chevalier et la Demoiselle ; Les animaux modèles (la femme dans le lion triomphant-création 1942) ; Suite en blanc (Thème varié et la Flûte création 1943) ; Chota Roustaveli (création 1946) ; Nautéos (création 1947) ; L'Ecuyère (création 1948) ; Adagio d'Albinoni ; Constellations (création 1969) ; Les Créatures de Prométhée ; Divertissement à la Cour (1956) ; Sylvia (création 1941) ; Adélaïde ou le langage des fleurs (une danseuse-création 1938) ; Roméo et Juliette (création 1949) , Joan de Zarissa (création 1942) 
ANTON DOLIN (d'après Jules Perrot)  Pas de quatre
MARIUS PETIPA  Le Lac des Cygnes ; La Belle au Bois dormant
JOHN CRANKO  La Belle Hélène rôle-titre Hélène (création 1955)
JEAN COMBES  La Belle Epoque (création pour le spectacle "le songe d'une nuit de Nice" 1960)
MICHEL FOKINE  Les Sylphides ; La mort du cygne ; Le spectre de la rose
TATIANA GSOVSKY  Roméo et Juliette rôle-titre Juliette (Berlin 1961) La Dame au camélia rôle-titre Marguerite (création 1960)
BORIS KNIASSEF   La Légende du Bouleau (création) ; Piccolo (création) 
FRANCK/A.BOURGAT    L'Eventail de Jeanne  (1929)
VICTOR GSOVSKY   Grand pas classique (création) ; Nocturne
ALBERT AVELINE   Les deux pigeons (Djali) ; Cydalise et le chèvre-pieds ; La Grisi   
HARALD LANDERS   Concerto aux étoiles ;

YVETTE CHAUVIRE   Rendez-vous sentimental


Autres ballets (chorégraphes inconnus): Dramma per musica ;  

 

 

Article sur la nomination d’étoile d’Yvette Chauviré

chauvire-1.jpg

 >>Cliquez sur l’image pour agrandir l’article<<

 

 

 
×