Stéphane Prince

Portrait de Stéphane Prince

Stéphane Prince est né à La Chaux-de-Fonds (Suisse). A 6 ans sa mère l'inscrit à un cours de patinage, quelques années plus tard, son professeur lui conseille de prendre des cours de danse classique pour améliorer sa souplesse.

Finalement il se tournera définitivement vers la danse.

Il participe à un concours pour jeunes danseurs à Zurich, et remporte une bourse qui lui permet d'étudier dans une grande école. Il se tourne vers celle de Rosella Higthower, à Cannes.

Après un an et demi de travail acharné, il se présente au Prix de Lausanne, et le gagne en 1976.

Ce prix lui permet d'entrer à l'Ecole de danse de l'Opéra de Paris. Par chance au même moment il y a une audition pour le Ballet. Il la passe, il est immédiatement engagé comme stagiaire .

En 1977 il devient Coryphée.

Il danse dans Giselle, un des deux fiancés dans Coppélia.

En 1978, il passe Sujet.

Il aborde les premiers rôles de soliste : le Messager du Chant de la Terre, le pas de trois de Paquita, et Schelley dans le Manfred de Noureev.

En 1981 il est nommé Premier Danseur à l'issue du concours.

Il dans l’année suivante au Palais des Congrès L’Oiseau Bleu et les Pierres Précieuses, dans la Belle au Bois Dormant, puis, pour la première fois, des Ballets de Balanchine en soliste : Agon, Divertimento, Palais de cristal.

A partir de 1983, il interprète quelques grands rôles : Le Songe d’un Nuit d’été, Le Double Concerto de Christe, les Danses Concertantes de Mac Milan, et enfin le Lac des cygnes de Noureev.

Remporte le Prix de Lausanne 1976
Entre dans le Corps de Ballet de l'Opéra de Paris 1976
Coryphée 1977
Sujet 1978
Premier Danseur 1981

 

Stéphane Prince dans La Belle au bois dormant

(c) R Torette

Stéphane Prince dans Le Lac des cygnes

(c) Hugues Olivier Brilloin

Stéphane Prince La Belle au bois dormant

(c) R Torette

Stéphane Prince

(c) Hugues Olivier Brilloin

 >>cliquez sur les photos pour les agrandir<<