Créer un site internet

Jean-Marie Didière

Jean-Marie Didière

Jean-Marie Didière entre à l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris, où il y passe quatre années.

Dès sa nomination de sujet, Jean-Marie Didière se voit confier des rôles de soliste dans Density 21.5 et Slow, Heavy and blue de Carolyne Carlson, Auréole de Paul Taylor, Bhakti 3 de Maurice Béjart.

John Neumeier le choisit aussi pour la création de Vaslaw, Violette Verdy pour Variations, Félix Blaska pour Linea et Alwin Nicolais pour remplacer Murray Louis dans Shema.

Rudolf Noureev l’invite à participer à des spectacles de Rudolf and friends à l’étranger.

Rosella Hightower, le distribue dans les Pierres précieuses de La Belle au bois dormant et lui donne le rôle du Fou dans Roméo et Juliette de John Cranko.

Ensuite, Jean-Marie Didière passe d’un répertoire à l’autre, bousculant les étiquettes classiques/modernes : il est aussi bien l’un des chefs du Sacre du printemps de Maurice Béjart, qu’Espada dans Don Quichotte ou le Marchand des Mirages de Serge Lifar. Il danse également le pas de deux du Bourgeois gentilhomme, le pas de quatre du Lac des cygnes de V. Bourmeister et le pas de trois du même ballet dans la version de Rudolf Noureev.

Ses rôles à l’Opéra de Paris :

Variations, Schéma, La Belle au bois dormant, Le Bourgeois gentilhomme, Divertimento n°15, Espada dans Don Quichotte, Les Mirages, Abderam dans Raymonda, Before Nightfall, Le Lac des cygnes, Tybalt dans Roméo et Juliette, Casse-Noisette, Sonate à trois, Dark Elegies, Grande Fugue, In Memory of…, The Leaves are Fading, Magnificat, Glass pieces, Vaslaw, Petrouchka, L’Histoire de Manon, Le Rajah dans La Bayadère, Wuthering Heights, Paquita…

 

Jean-Marie Didière Daphnis et Chloé

(c) Francette Levieux

Jean-Marie Didière Hurlevent

Jean-Marie Didière La Bayadère

(c) Icare-Moatti

Jean-Marie Didière Roméo et Juliette

(c) R Torette

>>cliquez sur les photos pour les agrandir<<