Créer un site internet

Audric Bezard

Audric Bezard portrait

(c) Julien Benhamou / ONP

Audric Bezard, est né en 1982 à La Tranche-sur-Mer

Audric Bezard commence à étudier la danse jazz en Vendée, alors qu’il n’a que quatre ans.

Il commence la danse classique à huit ans avant d’entrer au Conservatoire de La Roche-sur-Yon, et est repéré lors d’un stage dans sa région.

Il intègre alors l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris en 1994

Il est engagé dans le Corps de ballet de l’Opéra de Paris en 2000 à l’âge de 18 ans.

2006 : Promu Coryphée

2007 : Promu Sujet

2008 : Obtient le Prix du Cercle Carpeaux

2013 : Promu Premier danseur

Ses rôles à l’Opéra de Paris :

Le Soliste indien dans La Bayadère, Diamants dans Joyaux, Espada dans Don Quichotte, Proust et les Intermittences du cœur, Caligula, Genus, La Maison de Bernarda, Inigo dans Paquita, Lenski dans Onéguine, L’Elu dans Le Sacre du printemps, Triade, Troisième Symphonie de Gustav Malhler, Amoveo, Caligula, Le Lac des cygnes, L’Anatomie de la sensation, L’Histoire de Manon, La Belle au bois dormant, Escamillo dans Carmen, In The Middle Somewhat Elevated, Le Loup, L’Oiseau de feu, Pas / Parts, Dances at a Gathering, Mademoiselle Julie, Frollo dans Notre-Dame de Paris, Le Palais de cristal, Le Chant de la terre, Etudes, Djémil dans La Source, Woundwork 1, Approximate Sonata, Hilarion dans Giselle, Polyphonia, Tybalt dans Roméo et Juliette, Herman Schmerman, Renaissance, Le Songe d’une nuit d’été, Symphonie des psaumes, La Valse, Violin Concerto, Agon, Afternoon of a Faun, Armand Duval dans La Dame aux camélias…     

 

Entre à l'Ecole de danse de l'Opéra 1994
Entre dans le Corps de ballet de l'Opéra 2000
Coryphée 2006
Sujet 2007
Premier danseur 2013

 

Audric Bezard concours de promotion 2012

(c) Sébastien Mathé

Audric Bezard Violin Concerto

(c) Michel Lidvac

Audric Bezard L'Oiseau de feu

(c) Sébastien Mathé

Audric Bezard La Dame aux camélias

(c) @ElBeweging

Audric Bezard Troisième Symphonie de Gustav Mahler

(c) Sébastien Mathé

Audric Bezard Giselle

(c) Yonathan Kellerman

   >>cliquez sur les photos pour les agrandir<<